Réduire la taille d’un film en une ligne.

Juste pour un aide-mémoire : réduire la taille d’un film pour le mettre sur son téléphone sans lancer de logiciel compliqué.

Bien sûr, ceci se fait sous linux dans une bête console.

Ouvrir un terminal est taper cette ligne en changeant :

- « nomdevotrefilm.avi » par le chemin+nom de la source, par exemple « /home/user/desktop/fallingskies_S01E10.avi »

- « nomdevotrenouveau_film.avi » par le chemin+nom désiré au résultat, par exemple « /home/user/desktop/fs1×10.avi »

- « 320:240″ par le format désiré. Même si les écran sont souvent en 800×480, le 320×240 reste suffisant et permet un sacré gain de place sur une petite sd 16Go.

mencoder nomdevotrefilm.avi -oac copy -ovc lavc -lavcopts vcodec=mpeg4:mbd=2:trell -vf scale=320:240 -o nomdevotrenouveau_film.avi


Si mencoder n’est pas installé, un sudo apt-get install sous ubuntu fera l’affaire. Pour les autres systèmes linux, chacun connait son mode d’installation.

Présentation de Pranav Mistry, ce que l’open-source propose pour demain.

Une petite vidéo (en flash désolé) de ce que l’open-source nous réserve pour les années à venir. Plutôt alléchant, non ?

Et pour ceux qui n’aiment pas le flash (à raison je pense), lien direct en mp4 ici.

Premier billet.

Ce blog prend la suite d’un autre. Je l’avais débuté en 2008 lorsque je commençais à m’intéresser à l’informatique depuis moins d’un an. Je n’avais jusqu’alors jamais vraiment utilisé l’informatique. J’avais bien été ennuyé par quelques ordinateurs durant de trop nombreuses années,depuis les 8080 et 8088 jusqu’aux « dualcore » sous vista, mais je passais presque autant de temps à les démarrer, les éteindre, les entretenir « à l’aveugle » plutôt que d’en tirer un quelconque contentement.

La découverte de l’informatique a tout changé. c’est devenu simple, intuitif et correctement documenté, grâce au prodigieux travail d’une communauté réactive et inventive. Depuis cette période 2006/2007, l’ordinateur est devenu quelque chose d’utile et agréable pour moi. Je le mets en marche rapidement, l’utilise  efficacement sans bug, ni virus, ni maintenance compliquée, puis je l’éteins sans crainte.

Bien sûr, je suis resté un utilisateur de base, je n’ai aucune compétence de professionnel et je serais bien incapable de contrôler un vista ou un seven. Mais aujourd’hui, je fais à peu près tout ce que je veux d’un ordinateur, car j’ai appris à choisir intelligemment.

Ayant avancé, personnellement et techniquement, dans les notions de liberté et de sécurité portées par cette communauté de l’informatique libre, je n’étais plus en accord avec l’hébergement de mon premier blog. J’avais choisi en 2008 un blog « canalblog dont voici l’adresse: http://librepc.canalblog.com. La formule était simple et  limitée, mais adaptée à mes faibles compétences.  Cependant, la publicité, le coté propriétaire ainsi que la centralisation rendaient ce type d’hébergement incohérent avec mes connaissances et mes idées.

Voilà pourquoi, après quelques journées d’hésitation, j’ai demandé à toile-libre.org d’héberger ce blog, et j’ai choisi d’utiliser l’excellent logiciel libre de création de blog Wordpress, la référence dans ce domaine.